Assainissement collectif : un point sur la situation

Au sein du pôle Urbanisme et Environnement, l’assainissement collectif constitue un domaine de réflexion prioritaire. Cet assainissement, source de confort pour les habitations raccordées, peut devenir une source de pollution ou de désagréments s’il n’est pas surveillé et correctement entretenu.

Des dysfonctionnements annoncés.

En novembre 2007 et février 2008, les analyses effectuées montraient un dysfonctionnement qui a conduit les services de l’Etat de Privas ( DDAF) à suspendre certaines autorisations de construire. Afin de débloquer cette situation, des analyses complémentaires ont été lancées. Les résultats devraient nous permettre de déterminer et planifier les mesures nécessaires au retour à un fonctionnement normal.

Réseau de transport et station d’épuration :
Des actions immédiates à entreprendre.

L’assainissement collectif peut être découpé en deux sous ensembles : le réseau de transport des effluents d’une part et le traitement de ceux-ci par la station d’épuration (STEP) d’autre part. L’état du réseau de transport est dans son ensemble satisfaisant. Cependant plusieurs points défectueux sont à traiter en urgence et ces réparations sont déjà programmées. Parallèlement un suivi de maintenance régulier sera également mis en place afin prévenir et anticiper au mieux tout futur problème.

Côté station d’épuration, différents constats permettent d’affirmer que le système d’assainissement de notre commune est pratiquement saturé et que notre marge de manœuvre très réduite ne tolère aucune dérive et nécessite des actions rapides et ciblées. Nous allons donc lancer, plus vite qu’initialement prévu, une réflexion sur le choix et la réalisation d’un nouveau système de traitement collectif.

Jean Tallon.

Ce contenu a été publié dans Urbanisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.