Influenza aviaire

Un renforcement des mesures de biosécurité pour lutter contre l'influenza aviaire qui concerne tous les propriétaires de basses-cours.

Suite à la détection du virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8 sur 2 cygnes aux Pays-Bas le 23 octobre dernier, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croître en Europe du Nord.

Face à cette situation, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé de faire passer de « modéré » à « élevé » le niveau de risque d’introduction du virus influenza aviaire par l’avifaune en France, dans les départements traversés par les couloirs de migration de ces oiseaux sauvages, dont l’Ardèche fait partie.

Cette évolution du niveau de risque impose la mise en place de mesures de biosécurité renforcées, notamment dans l’ensemble des élevages non-commerciaux de volailles (basses-cours). Les mesures de biosécurité imposent à de tels élevages familiaux la mise en confinement des animaux ou la pose de filets permettant d’empêcher tout contact entre les volailles et les oiseaux sauvages.

Partager cette info

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Ce site utilise des cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de données personnelles, ainsi que nos mentions légales. Le dépôt de cookies et technologies similaires est principalement destiné à réaliser des statistiques, à permettre le bon fonctionnement de certains services et à améliorer le contenu de nos pages d’informations et l’ergonomie de nos services. Cliquez sur « Accepter » ou continuez votre navigation pour donner votre consentement et profiter d’une expérience personnalisée. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre charte cookies.