Vos démarches

Retrouver ci-dessous les informations nécessaires à l’ensemble de vos démarches administratives, directement issues de services-publics.fr.

Question-réponse

Pension d'invalidité : quelles conséquences si votre état de santé évolue ?

Vérifié le 27 novembre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Un contrôle de vos droits à pension d'invalidité est effectué chaque année (ou chaque trimestre si vous exercez une activité salariée). Vous recevez une déclaration de situation et de ressources à compléter et à renvoyer à votre CPAM.

Si votre état de santé s'aggrave ou s'améliore, cette évolution peut avoir des conséquences sur votre pension d'invalidité.

Si votre état de santé s'aggrave et qu'il justifie votre classement dans une autre catégorie d'invalidité, le montant de votre pension d'invalidité est révisé par la CPAM en fonction de ce nouveau classement.

La décision de révision de votre pension vous est notifiée par lettre RAR.

Le nouveau montant est versé à la date de la constatation de l'état d'invalidité ayant motivé le nouveau classement.

 Attention :

si vous ne vous rendez pas aux visites médicales demandées par votre CPAM, votre pension d'invalidité peut être suspendue ou supprimée.

  • Si votre état de santé s'améliore et qu'il justifie votre classement dans une autre catégorie d'invalidité, le montant de votre pension d'invalidité est révisé par la CPAM en fonction de ce nouveau classement.

    Le nouveau montant est versé à la première échéance suivant la date de la décision de la CPAM.

    La décision de révision de votre pension vous est notifiée par lettre RAR.

     Attention :

    si vous ne vous rendez pas aux visites médicales demandées par votre CPAM, votre pension d'invalidité peut être suspendue ou supprimée.

  • Si votre capacité de gain professionnel devient supérieure à 50 % de la rémunération normale perçue par un travailleur de même catégorie et travaillant dans la même région que vous, votre pension est :

    • soit supprimée (si la CPAM estime que l'amélioration de votre état de santé est définitive),
    • soit suspendue (si l'amélioration de votre état de santé ne semble pas être définitive),
    • soit versée en partie, dans la limite de 50 % du montant de votre pension, si vous faîtes l'objet d'un traitement, suivez des cours ou effectuez un stage en vue de votre reclassement ou rééducation professionnelle.

    La suspension ou la suppression de la pension peut être immédiate ou fixée à une date ultérieure.

Pour en savoir plus

Ce site utilise des cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de données personnelles, ainsi que nos mentions légales. Le dépôt de cookies et technologies similaires est principalement destiné à réaliser des statistiques, à permettre le bon fonctionnement de certains services et à améliorer le contenu de nos pages d’informations et l’ergonomie de nos services. Cliquez sur « Accepter » ou continuez votre navigation pour donner votre consentement et profiter d’une expérience personnalisée. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre charte cookies.